L’appli métier sur site, dans le cloud, ou en partie sur l'un et en partie dans l'autre ? Le cas particulier de l'ERP

Le 19/03/2015 de 16H30 à 17H30

L’avenir de l’ERP (Enterprise Resource Planning) ou progiciel de gestion intégré s’écrit-il dans le cloud ? De nombreux grands comptes en doute tant cette application est spécifique et a nécessité depuis des années des développements pour intégrer l’ensemble des informations de l’entreprise, depuis les processus de fabrication à la relation client. Porter l’ERP dans le cloud, c’est donc abandonner un travail colossal et sur-mesure pour un progiciel « couteau suisse » certes apparemment plus efficient mais sans grande personnalisation, loin de l’avantage compétitif que certains DSI voient dans leur ERP maison. Quant à continuer comme par le passé, c’est s’exposer à des coûts de plus en plus élevés de maintenance et de mise à jour, de ressources humaines, matérielles et logicielles, de configuration et de déploiement. Rafistolage, puits sans fond, argumentent les défendeurs du modèle Saas dans le cloud, impossibilité de bénéficier des meilleures technologies et difficulté de monter en charge et de répondre aux besoins de réactivité et d’agilité des métiers.
Entre ce qui s’apparente à un choix entre la peste et le choléra, chaque entreprise a son point de vue et à ses arguments. Quels sont-ils concrètement, et pourquoi certains défendent l’ERP sur site et pourquoi d’autres vantent les vertus du cloud. Avec deux termes clivant : la conformité en mode Saas et la sécurité du cloud.
Dans ce débat s’invite aujourd’hui une option médiane qui consiste à faire migrer une partie de l’ERP dans un cloud privé avec l’essentiel des fonctions et les interfaces utilisateurs ad hoc tout en gardant le moteur de l’application et les ressources les plus critiques en interne. En substance, il s’agit de « défaire » un puzzle complexe pour re-assembler chaque pièce avec une approche plus fédérative.
Concrètement, quels sont les avantages et inconvénients de chaque option en termes d’avantage business, de coût de fonctionnement sur la durée, d’accès aux services et de disponibilité, de dimensionnement de l’architecture et de performance, de gouvernance des données, autant d’éléments sur la grille d’évaluation et de décision.
Avec le temps, les économies réalisées avec le modèle à la demande du cloud sont-elles aussi pertinentes ? Les mises à jour et changements de versions effectuées par un éditeur d’ERP sur un système sur site effacent souvent le travail de customisation effectué en interne (ce qui explique d’ailleurs que beaucoup de clients ne font pas les mises à jour) ; est-ce la même chose avec un ERP dans le Saas qui, quant à lui, promet la mise à jour continue et l’intégration automatique des développements spécifiques du client ? On met souvent en parallèle les 3 à 6 mois que prend le déploiement d’un ERP dans le cloud contre 12 mois au moins pour implémenter une solution sur site. La réalité est-elle plus nuancée ?
Quoi qu’il en soit, l’approche ERP dans le Saas, fut-elle hybride, implique des problématiques d’intégration et d’interfaçage complexes, des coûts additionnels et quelquefois imprévisibles ou cachés. Elle exacerbe aussi le rôle crucial des réseaux et, là encore, tout dépend des secteurs concernés et des objectifs de chacun. Là où une entreprise de service se contentera d’Internet, une banque ou tout industriel évoluant dans un domaine critique plébiscitera des réseaux privés. Et en la matière, l’avènement des réseaux virtualisés comme SDN et NFV est un développement à suivre pour les aspects de sécurité et de performance.
Chaque business est unique et le choix de tel ou tel modèle d’ERP aura un impact critique sur ledit business.


Animateur :

Eric MONTAGNE, SMARTWIPCLUB


Intervenants :

Nicolas D'AMBROSIO, DSI, EASYTEAM

Jean-François NOUVEAU, Directeur des Systèmes d'Information, MAZARS

Jean-Michel MOUGEOLLE, Directeur des Systèmes d'Information, MIKIT FRANCE

Loic BERTIN, Directeur Marketing France, NTT EUROPE


Ajouter à votre agenda et retourner à la liste des conférences

Retour

Partenaires officiels
Sponsors Silver
Sponsors
Partenaires Institutionnels
Partenaires Presse
Partenaires Web

Partenaires
Exposants